Règlementation 2017-2018 Anguille et Thon rouge 2018

13 décembre 2017

Pêche de l’anguille en 2018:

Compte tenu de l’état critique de la pêche à l’anguille , » il sera interdit de pêcher l’anguille européenne d’une longueur totale de 12 cm ou plus dans les eaux de l’ Union des zones CIEM, y compris la mer Baltique, pour une période de trois mois consécutifs à déterminer par chaque État membre entre le 1er Septembre 2018 et 31 Janvier 2019 . C’est le moment où les anguilles migrent et sont donc plus vulnérables. Les Etats membres devront communiquer la période choisie à la Commission avant le 1er Juin 2018″

Le couperet est tombé ce jour! Espérons que cela suffise à protèger la ressource, car pour les civelles  pêchées entre janvier et début avril dans la région ,elles ne seront pas préservées lors de leur remontée dans les cours d’eau.Il est à craindre que l’on protège dans les eaux maritimes le géniteur mais pas sa descendance qui remonte les cours d’eau en hiver après un long périple de plus de 6000km….! Cela semble incohérent si l’on veut reconstituer l’espèce de manière durable.

Par ailleurs ,les États membres souhaitent  protéger davantage le stock d’anguilles européennes,  dans les eaux intérieures, à travers un renforcement des plans de gestion de l’anguille pendant toutes les étapes du cycle de vie de l’anguille. A suivre donc…

Pour le thon rouge,la France Semblent avoir obtenu une possibilité pour augmenter les autorisations de pêche , pour aller à 17 à 20 senneurs et de 107 à 117 petits métiers en Méditerranée, ainsi que de 24 à 33 ligneurs en Atlantique.On attendra donc la parution des décrets…

7 novembre 2017

La commission Européenne propose lors de sa réunion du 7 novembre dernier, pour 2018, d’interdire purement et simplement la pêche de l’anguille dans toutes les eaux européennes (mer Baltique, Atlantique et mer du Nord) .il est important de cesser de cibler les géniteurs en attendant une nette amélioration des « stocks de ce poisson » selon la commission.

Chaque ministre européen décidera pour sa zone le 12 décembre2017 pour une application dès le début d’année.Nous reviendrons sur ce point dès parution des décrets d’application.

———————————————————————————————————————————————————————————–


En complément ci-dessous pour information l’arrêté ministériel du 3 mars 2017 paru au JO du 04.03.2017 relatif aux conditions d’exercice de la pêche de loisir du thon rouge pour 2017

pêche thon rouge de loisir 2017

Cette année , les demandes doivent être formulées  entre le 15 mars 2017 et et le 15 juin 2017 par voie électronique.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 thoughts on “Règlementation 2017-2018 Anguille et Thon rouge 2018

  1. les anguilles s’accoupleraient essentiellement avec des congénères provenant de la même région géographique. Les chercheurs arrivent à cette conclusion après avoir étudié l’ADN de spécimens d’Anguille européenne capturés dans les rivières de 13 régions d’Europe . Leurs analyses révèlent une identité génétique très structurée dans chaque population d’anguilles.
    en se qui concerne un long périple de plus de 6000km ( mer des sargasses c’est faux ) ça arrange bien les marins pêcheurs quand il n’y aura plus d’anguilles se sera de la faute du courant de mer le Gulf Stream elles se reproduisent dans la vase des baies et des estuaires juste avant de remonter les rivières

    • Bonjour, plusieurs hypothèses sur les zones de reproduction et de migration de l’anguille sont en cours d’étude. Des balises ont été posées sur les anguilles d’avalaison.Les résultats ne sont pas encore significatifs.Les civelles remontent les cours d’eau pour y vivre mues par un instinct vraisemblablement génétique (comme tous les êtres vivants) ,un peu comme les saumons.
      L’anguille étant en voie d’extinction, il importe que les civelles soient totalement protégées en attendant un renouvellement de l’espèce.
      Les courants comme le Gulf Stream risquant de se modifier de manière conséquente et rapide, les zones de reproduction changeront vraisemblablement en fonction des courants et de la température des eaux… Sur cette planète, c’est la faculté d’adaptation qui assure la survie des espèces. Il faut donc laisser le temps aux anguilles de s’adapter aux nouvelles conditions, si l’on veut encore en trouver dans quelques années…

Laisser un commentaire