Pêche à la seiche et nettoyage de la pêche

    Pecher   La seiche

Elle est aussi appelée margatte ou morgate en Bretagne et en Vendée à Saint-Jean-de-Monts. La seiche, ce céphalopode de l’ordre des décapodes (10 tentacules) est très apprécié des gourmets pas forcément pour son or noir . (voir recette de cuisine en fin de page).

C’est une des pêches les plus amusantes et agréable à réaliser. Il est préférable de choisir un petit coefficient de marée aux alentours de 50 idéalement,. Cela évite une dérive trop importante du bateau .

video sur les techniques de pêche de la seiche .:

                                                         
 

 la margate se pêche généralement dans des profondeurs moyennes de l’ordre de 10 m sur des fonds plutôt sablonneux ou herbeux. Deux manières permettront les captures :

soit à la ligne,soit avec un casier à margates. Là encore deux  techniques de pêche possibles :

                         à la canne:

 matériel :

Vous avez le choix : avec ou sans canne à pêche. Les deux méthodes fonctionnent parfaitement. Personnellement j’utilise une canne de 2 m ,2 m 50 plutôt souple ce qui évite des décrochages intempestifs et un moulinet garni de fil comme pour le maquereau. Le fil se terminera par un plomb d’environ 40/50 g minimum qui peut être coulissant avec 50 cm de bas de ligne et une turlutte.

turlutte montée sur plomb coulissant turlutte montée sur plomb coulissant

Vous pouvez aussi faire un montage en pater-noster (en dérivation)

turlutte montée en dérivation pater noster

Montage turlutte à margates et calamars

Pensez à avoir des turluttes de différentes couleurs. En fonction des jours ,de la luminosité et de l’humeur de nos amies les seiches, certaines auront plus de succès que d’autres ! Certains jours ce sont les turluttes oranges qui sont préférées,d’autres ce sont les roses ou vertes qui ont la primeur .La couleur de l’eau joue pour beaucoup .Les poissons fourrages ou crustacés  trouvés par les seiches influencent aussi leur choix aussi dans la même journée .  Pour les avançons, n’hésitez pas à mettre une longueur de 50 à 80 cm les margates seront moins méfiantes.

technique:

En général nous pêchons plutôt vers l’île D’yeu à l’abri des courants. Votre turlutte doit rester propre exempte de brin d’algue , de morceau tentacule de seiche,ou d’encre lorsque vous pêchez ,sinon vous n’aurez aucune touche.

et une margate une !

Astuce:

AH J’avais oublié n’oubliez pas de vous munir d’une poubelle de 50 l au moins .Ce n’est pas pour vider les déchets de vos repas …mais pour y mettre immédiatement à la sortie de l’eau, les margattes  attrapées en remettant instantanément le précieux couvercle par-dessus.

une arrivée en douceur de la margate

La partition se joue à quatre mains pour effectuer toutes ces opérations , sous peine de vous faire débarbouiller copieusement par les seiches. Ne vous inquiétez pas vous apprendrez vite !!!!

attention aux éclaboussures de l’encre de seiche

A la canne il vous faudra une épuisette pour amener à la seiche à proximité du bateau et la jeter à la vitesse du son dans la poubelle… En effet en tenant le fil et en le secouant légèrement la seiche se décroche facilement.

Dans la rubrique trucs et astuces vous trouverez les explications pour fabriquer une épuisette à margates 

                                                                          avec un casier filet à seiche:

 Au début de saison ,avant la ponte des margates,vous pouvez aussi fabriquer  un casier à Margate. Le casier à seiche devra avoir 2 entrées au minimum déportées l’une par rapport à l’autre dans le même genre qu’un casier à crevettes . On, y emprisonne une Margate femelle vivante avant de le laisser pour la nuit dans une zone de passage… En l’absence de seiche on mettra un morceau de polystyrène blanc ou autre objet comme une bouteille de lait .Il fera effet de la même manière pour attirer ses congénères.

 

                                                                                         nettoyage de la pêche:

Àprès une journée de pêche,on ne pouvait pas passer sous silence la séquence nettoyage! Il s’effectue en séparant la tête du reste du corps et en retirant l’os avec la peau brunâtre pour pouvoir faire apparaître le blanc. Il est fortement recommandé de faire cette opération à l’eau de mer car il est plus aisé de retirer l’encre à l’eau salée.

Voici un petit tutoriel photo:

pour le nettoyage de la seiche ou des morgates avec P’tit Louis:

1 Prise en main de la seiche

1 Prise en main de la seiche

2 Dégagement de l'os de seiche

2 Dégagement de l’os de seiche

3 retrait de l'os

3 retrait de l’os

4 retrait d1 des 2 muscles derrière cou

4 retrait d1 des 2 muscles derrière cou

5 retournement manteau

5 retournement manteau

6 bis retrait du manteau

6 bis retrait du manteau

7 arrachage manteau

7 arrachage manteau

8 fin arrachage manteau

8 fin arrachage manteau

9 retrait 2eme muscle

9 retrait 2eme muscle

10 retrait du bec

10 retrait du bec

10 bis retrait bec

10 bis retrait bec

Avant toute chose il faut se munir de trois seaux.
Le premier servira à se laver les mains (ce sera toujours utile…)
dans le second,on mettra les blancs nettoyés.
Le troisième réceptionnera  les têtes.
La méthode est efficace et m’a été donnée par un pêcheur de l’île D’yeu.

Légende des photos:

1°/prendre la seiche sous la tête de la main gauche pour les droitiers(le dos sur le dessus) et à tenir de cette façon jusqu’au retrait des tripes.
2°/avec un couteau (ou l’index main droite), sectionner les deux muscles situés dans le cou de la Margate.
3°/avec la pointe du couteau ou le doigt glisser sous la peau vers le bas (voir photos).
4°/dégager, en poussant de bas en haut l’os de la Margate
5°/Lentement vers le bas,on tire les parties latérales du manteau en veillant à ne pas faire éclater la poche d’encre.
6°/Couper la tripaille restée intacte et la séparer de la tête. Jetez ensuite les tripes
7°/Puis, il faut retirer les yeux à l’aide de la pointe du couteau ainsi que le bec de perroquet à la main.
8°/on retire ensuite aisément les deux côtés du manteau ce qui vous laisse un blanc parfaitement nickel. Et voilà, merci qui ?!!

Pour le nettoyage du bateau, le mieux quand c’est possible c’est de le faire en pêche avec un seau d’eau de mer, dans la minute de l’éclaboussure ! C’est simple et efficace .

astuces pour finir:

nettoyage des mains:

Quant aux mains après le nettoyage des seiches ,ça fait peur à voir !Et ça ne part pas facilement.

Heureusement, grâce à la Margate magique la solution est simple et efficace dans cette vidéo:

 

nettoyage du bateau:

 En arrivant à terre, avec une éponge et de l’eau salée ça va encore .Si vous attendez le retour à la maison c’est plus dur .On peut utiliser de l’eau de javel, (moyen, pour le gel-coat du bateau.) .Vous aurez compris: à vous de jouer !

                               A suivre:    Recette de Vendée et de Saint jean de Monts : Le rata de margattes 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

8 thoughts on “Pêche à la seiche et nettoyage de la pêche

  1. Bonjour,

    Est-il possible de pêcher la seiche voir le calamar du bord à St Jean de monts par exemple sur l’estacade ?

    Si oui quelle serait la période ?

    Merci pour le retour et pour le site que j’aime parcourir même si je n’ai pas de bateau .

    Gilles

    • Bonjour,
      Pour pouvoir pêcher des seiches et calamars à st jean de monts, il est préférable d’être en bateau.les céphalopodes pour leur croissance recherchent les zones abritées des vents et courants, plutôt sableuses qui ne sont pas forcement proches de la côte.Toutefois si la nourriture est bien présente avec des petits poissons,crabes et coquillages comme à l’estacade, certaines margates peuvent approcher la nuit ou le matin très tôt.
      La période de fin d’été est plutôt favorable à la pêche à la turlutte,des bonnes surprises ne sont pas à exclure dans ces conditions.
      cordialement

      • Bonjour et merci pour la réponse.

        J’ai un petit Zodiac de 3,25 m avec un suzuki 6cv avec des roues de mise à l’eau relevables est il envisageable de démarrer de St jean de monts ? et si oui quelles sont les conditions?
        J’ai regardé votre film et il me semble que vous êtes loin de la côte malgré l’homologation de mon bateau jusqu’à 6 milles je ne pense pas raisonnable d’aller aussi loin : y a t’il une zone céphalopodes pas trop loin ?
        Merci

        • reBonjour,
          Avec un petit zodiac et un moteur de 6cv ,il faut rester raisonnable et ne pas s’éloigner de la côte de plus de 2/3miles.Il n’y a pas dans cette zone d’endroit regroupant beaucoup de margates ni de calamars.Mais nous avons remarqué que les céphalopodes chassent aussi les petits poissons avec les maquereaux,bars et chinchards.Vous pouvez lors des périodes d’activité des prédateurs essayer à la turlutte à proximité de la côte. Il n’est d’ailleurs pas rare d’attraper quelques seiches dans les chasses à la mitraillette certains jours.

          Vous pouvez aussi avec votre petit bateau plus silencieux et discret qu’un gros, avantageusement pêcher à la traîne à proximité de la roche,les bars étant moins méfiants dans ce cas.
          bien cordialement
          Eric

  2. bravo Eric comme d’habitude, tes commentaires sont clairs et précis; Bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous et rendez-vous au printemps.

  3. Bonjour
    Organisez – vous des sorties ouvertes à des pêcheurs en herbe ? Je serai très intéressé pour une sortie.
    à vous lire et à bientôt j’espère
    Nicolas musche

    • Bonsoir;Nous organisons effectivement des sorties en mer entre les membres de l’association et leurs famille et amis ,en fonction de la météo et des demandes ;Ces sorties se font avec les embarcations des membres ;toutefois nous ne prenons pas de personnes extérieures occasionnelles sans bateau pour des questions de sécurité et de responsabilités.
      Par ailleurs, depuis le 31 mai 2016,une application gratuite sur votre mobile est disponible pour des sorties en mer.
      Il s’agit de Share my sea.Elle met en relation des propriétaires de bateaux ,et ceux qui n’en ont pas Vous pourrez ainsi partager l’océan le temps d’une balade ou une partie de pêche.
      En espérant avoir répondu à vos attentes A bientôt peut être Eric

Répondre à Gilles Renaudin le champenois du club Annuler la réponse.