Recettes d’amorçage mer

Quelles sont les recettes d’amorces secrètes ? Comment fabriquer l’amorce pour pêcher en mer ? Il est illusoire en rivière de prévoir une partie de pêche sans amorçage et entretien du coup. Je suis surpris qu’en mer devant l’immensité de l‘océan, mes amis pêcheurs ne procèdent à aucun amorçage et s’en remettent uniquement au bon positionnement de leur embarcation, au hasard, ou encore là où le vent les pousse…si si j’en connais !

Voici un petit « tuto » en video pour la fabrication de la strouille:



Certains s’installent même à côté d’autres embarcations on ne sait jamais : s’ils sont là il y a sûrement quelque chose…(à boire ?)??!!!Argh!!

Ces 2 ou 3 dernières années, en Vendée ,le poisson semble changeant, boudeur, voire absent dans certains cas en été de la plage de Saint Jean de Monts.

L’amorçage en mer appelé selon les régions : strouille, graissin, stronk, rogue, frague, ou broumé, permet d’attirer les poissons à un endroit où ils n’étaient peut-être pas présents initialement et aussi de les rendre plus mordeurs.

Qui n’a jamais été attiré par les odeurs de cuisine provenant d’un bon restaurant pour finir par y rentrer ? C’est pareil pour les poissons sauf qu’ils vivent dans le milieu aquatique différent de l’air que nous respirons.

Pour répondre au besoin vital de se nourrir, les poissons ont donc développé un sens olfactif qui leur permet de détecter dans l’eau la moindre parcelle d’acides aminés ou de protéines.Il est important que l’amorce soit très finement broyée.il vous faudra utiliser des machines genre moulin à café en + costaud( pas celui de mémé) :des broyeuses .Le secret est dans la finesse des particules .De gros morceaux gaveront rapidement le poisson qui se détournera de vos appâts presque instantanément.

Certains pêcheurs en mer ont aussi imaginé des techniques qui diffusent dans l’eau des substances susceptibles d’aller loin chercher le poisson, portées par les courants marins.

  • A/Les ingrédients de l’amorce:

1. Sardines et maquereaux

Du premier choix pour constituer une bonne amorce. Finement broyée, leur chair grasse ira battre le rappel très loin avec des courants favorables, efficace même congelée. Pour les poissons méfiants, on ajoutera quelques  morceaux entiers dans la strouille,(avec parcimonie… notre ami bien connu) les lignes étant par ailleurs eschées avec des morceaux identiques. Pour le broyage évitez de travailler à la maison si vous ne voulez pas dormir dehors !!

amorce pour la mer


2. Chinchards et tacauds 

Ces poissons à chair plus maigre sont moins attractifs que les deux précédents mais très acceptables quand même.

3. Moules et crabes

Écrasés et intégrés à l’amorce, ils constituent d’excellents ingrédients surtout pour les poissons de fond comme les bars ,dorades,oblades, et la sole.

4. Farines

On emploie habituellement : blé, algues, arachide, carapaces de crevettes, coquilles d’huitres, qui serviront uniquement de liant et d’attractants.

5. Huiles

Toutes les huiles peuvent convenir mais l’huile de sardine aux propriétés olfactives indéniables est ma préférée.Il ne faut par en abuser .Prévoyez 1 verre par seau si vous ne voulez pas faire du ciment!

6. Pain et chapelure

Ces deux composants intéressants entrent dans la composition de la plupart des amorces. Ils sont indispensables pour la pêche de l’oblade et du mulet.

7. Pouillen ou Krill

Connus sous le nom de « bio plancton », ces composants décuplent les facultés olfactives de votre amorce mais accélèrent l’évaporation de vos euros ! Pour les très courageux, on peut le récolter soi-même à l’aide d’un grand tamis très fin. Bonne chance !

Quelques kilos de pouillen savamment dispersés le long d’une roche ou le long du bateau attirent de nombreux poissons que l’on pêchera à vue : bars, mulets, dorades,…

8. Sang

Il améliore sensiblement la plupart des amorces Vous pouvez par exemple en rajouter une poignée ou un verre par seau de 5kg dans une amorce à base de sardines maquereaux. Cela s’avère incontournable pour certaines pêches comme la pêche du requin, pas vraiment pratiquée sur nos côtes vendéennes …dans les 6 miles.

9. Sable

Il alourdit l’amorce tout en la faisant éclater au contact de l’eau. A réserver pour le fretin en surface ou entre deux eaux.

10. Argile

Elle colle et alourdit l’amorce pour les pêches sur des fonds importants ou en présence de courants significatifs.

Important : Il ne faut pas oublier que les ingrédients doivent être frais ! Pour conserver toutes leurs valeurs olfactives, les moules et les crabes doivent être écrasés et intégrés au reste de l’amorce juste avant de pêcher. Il faut donc préserver l’ensemble dans une glacière réservée à cet usage (pas celle du pique-nique)! Mieux vaut des produits congelés que frais et mal conservés.Pour trouver de la strouille ( broumé dans le sud ), vous demanderez en fin de marché au poissonnier qui pourra vous cèder à vil prix du poisson, sardines etc …Vous pouvez aussi dans les ports au retour des professionnels racheter des fonds de filet.Les désespérés se dirigeront vers les marchands d’articles de pêche qui pourront vous fournir des seaux tout prêts …!

Certains pêcheurs stockent leur strouille au congélateur et l’immergent encore congelée ce qui augmente sensiblement le temps de diffusion et s’avère finalement pratique.

N’oubliez pas de demander préalablement l’autorisation à la maitresse de maison sous peine de représailles ! Ou mieux, avoir un petit congélateur mis en route pour la saison de pêche dans le garage !

  • B/Technique  de pêche:

Du bord, il faudra confectionner de belles boulettes de la grosseur d’une boule de pétanque plus ou moins serrées. Procédez à un amorçage important au départ puis à des rappels réguliers pour maintenir les poissons sur la zone. Du bord, les vents portant au large sont évidemment plus favorables et permettront d’aller battre le rappel très loin. Il est judicieux de choisir un poste léché par un léger courant qui emmènera l’amorce au loin… (Ah la poésie… !)

En bateau, La plupart des pêcheurs mettent leur amorce dans un sac ou dans un tube en PVC muni de trous savamment disposés et le mouillent à l’avant du bateau (voir rubrique trucs et astuces amorçoir)

amorçoir immergé

On peut accélérer l’amorçage, en secouant périodiquement le bout qui soutient le sac ou le tube immergé. Il faut laisser l’amorce se diffuser lentement au gré des courants et à la profondeur adéquate de manière à ce que les particules passent sur les lignes en action de pêche. C’est essentiel pour éviter des désillusions.

Avec un vent et un courant dans le même sens, l’amorçage est facilité.

En cas contraire, il faut s’adapter pour toujours pêcher dans la zone d’amorçage…

Pas évident mais avec un peu de persévérance on peut y arriver !

  • C/La granulométrie :

Plus l’amorce sera fine, plus elle sera transportée loin par les courants. Mais elle attirera immanquablement le menu fretin ce qui peut chagriner.

Les pêcheurs de dorades s’en tiennent juste à un simple amorçage à la moule broyée, et les pêcheurs au gros ne conçoivent leur « broumé » qu’à partir de morceaux de sardines savamment abandonnés au courant pendant plusieurs heures…

  • D/Densité :

La densité de l’amorce dépendra avant tout de la profondeur à laquelle on souhaite pêcher et de l’intensité du courant. L’amorce sera selon les cas alourdie à l’aide de sable, d’argile. L’emploi d’un « strouilleur » constitué à partir d’un tube de PVC augmente grandement la précision de l’amorçage qui, comme déjà signalé plus haut, est très efficace.

amorçoir maison pour la mer

  • E/Quantité d’amorce :

Il est préférable d’amorcer copieusement en début de séance puis de réduire l’amorçage en cours de pêche pour ne pas gaver le poisson. Cela dépend du type de pêche et du poisson recherché.

EXEMPLES:

– Pêche au coup dans un port : 1 à 5 kg

– Pêche à soutenir ou à la palangrotte avec peu de courant : 3 à 10 kg

– Pêche à soutenir ou à la palangrotte avec un courant plus marqué : 10 à 20 kg

– Pêche de la bonite en surface : 20 à 50 kg

– Pêche au thon rouge au «  broumé » : 50 à 100 kg de sardines

Il faut les maintenir sur le poste ; avec un peu d’habitude et quelques échecs, on apprend vite !

Les petits poissons peuvent perturber la pêche. Le menu fretin excelle dans l’art de dénuder un hameçon sans se faire prendre. Ça énerve !!!

La principale difficulté consiste à amorcer sur les lignes de pêche. Ne pas respecter cette règle de base peut s’avérer totalement contre-productif.

Mieux vaut ne pas amorcer dans ce cas ! Il existe alors dans le commerce des cages grillagées appelées « feeder » utilisées pour la pêche en eau douce.

les Feeder pouvant être utilisés en mer

Simple et bon marché elle peut s’accrocher à la ligne et servir de plomb certains sont déjà lestés . L’amorce s’échappe inévitablement sur le bas de ligne. Etonnant Non ? ! Le seul bémol réside dans la faible quantité d’amorce transportée. Il faut réaliser des relevages fréquents. « C’est vous qui voooyez… »!

Un  « broumé» au thon peut s’avérer dans ce cas très très fastidieux (CQFD !)

Il existe des distributeurs automatiques qui fonctionnent très bien et sur lequel il est possible de régler la fréquence de mise a l’eau.

Après cette démonstration, j’espère que vos sorties de pêche s’en trouveront plus fructueuses.

N’exagérez pas trop tout de même. Ne conservez que les poissons que vous souhaitez manger.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

5 thoughts on “Recettes d’amorçage mer

  1. j ai confectionné de l amorce avec du maquereau et d autres poissons finement broyé , j ai ajouté de l huile de sardine et congelé le tout en barquettes d ‘1 l . j utilise aussi un tube de PVC de 150 plombé et troué pour y mettre mon amorce . Lors de ma dernière partie de pêche il s’est avéré que mon amorce ne s’est pas du tout diluée ? Elle est restée intacte « collée » sans doute par l’huile de sardine .Ma question est : comment dois-je faire pour que mon amorce se dilue correctement . Faut il que j ajoute une farine , du pain ou du sable ou autre chose ? Merci d’avance pour votre réponse .

    • Bonjour, l’huile de sardine a pour effet de compacter et de faire une pâte collante ;il ne faut pas en mettre beaucoup c’est très puissant;juste pour le parfum un verre à moutarde max pour 10kg a condition que les poissons utilisés ne soient pas déjà très gras.
      Les trous de l’amorçoir doivent être aussi assez gros ou nombreux pour une bonne dilution.
      La veille au soir je sort,(pour une pêche le matin), mon seau d’amorce du congélateur pour un effet plus rapide.Pas de farine;évitez avec l’huile de sardine le pain qui va agglomérer aussi et amener du fretin non recherché entre deux eaux.Vous pouvez éventuellement si cela ne fonctionne pas,ajouter un peu de sable qui éclatera l’amorce sans rien apporter de plus.Plus l’amorce est simple,plus elle est efficace à la condition d’être fine,ce que vous aviez déjà fait.Bonne cuisine!
      Eric

  2. Excellent article, bien expliqué et documenté. Vous préconisez d’éviter le sable, alors que partout on le recommande. Je vais essayer. Amicalement.

Laisser un commentaire