PECHE crevette rose au casier

Pêcher la crevette rose ( bouquet) est une pêche facile,amusante que vous pratiquerez en famille du bord avec une chevrettiere (haveneau ) ou un casier en bateau . Une petite préparation s’impose pour la pêche en bateau aux bouquets, que nous allons étudier.




 

                                                                                                 

1) Les appâts

la préparation des appâts commence à la maison. On met au sel des poissons de taille moyenne : tacauds, chinchards, maquereaux, voire sardines le tout bien frais. On laissera d’une semaine à un mois les appâts que l’on aura superposés par couches successives dans le seau en alternance avec du gros sel. On utilisera 2 seaux superposés, dont l’un sera percé afin de laisser passer l’eau présente dans les poissons. On n’oubliera pas de vider l’excédent de » jus » tous les 3/4 jours afin de garder les poissons bien au sec. Ah oui, petite précision : ne rentrez pas vos seaux à la maison dans le réfrigérateur  , ou dans le garage. C’est une cause de divorce !

2)Période de pêche

La crevette rose se pêche surtout à la belle saison lorsque l’eau se réchauffe au printemps car c’est la période où elle se rapproche des côtes pour pondre. On les trouve parfois selon les régions jusqu’à Noël, quand l’eau ne s’est pas encore refroidie. Les meilleurs périodes sont le mois de mai et le mois de septembre car c’est généralement à ces moments que l’on fait les plus belles!

3)Préparation du casier

Après avoir mis de côté les précieux poissons séchés, le casier est préparé avec un  boute, une bouée munie d’un fanion ou bouée , un lest, selon le schéma ci-dessous.

Ainsi vous préparerez  une longueur de boute suffisante par rapport à la profondeur à laquelle vous pêchez. Prévoyez au moins 5 m en plus de la hauteur d’eau à marée haute .( Voir schéma ci-dessous)

 N’oubliez pas de plomber votre Orin pour éviter  la présence du cordage en surface qui gênerait la navigation.

4) Mise à l’eau

En  bateau, on prépare la mise à l’eau en évitant l’emmêlage du boute. Le casier doit être « boetté » (appâté)à l’aide de vos poissons préalablement salés voir ci dessus(tacauds, maquereaux, chinchards, ou même sardines…). Vous pouvez aussi tenter de mettre des crabes verts pilés dans un petit sac. Ils font leur effet!

On rappelle ici que la législation permet la détention et la mise à l’eau de 2 casiers par navire. Les bouées ou fanions devront être immatriculés au numéro du bateau.

On choisira des zones avec des fonds moyens de 5 à 10 m, car à la belle saison les crevettes se rapprochent des côtes pour trouver des températures d’eau plus douces!

vous pouvez mouiller vos casiers moteur arrêté ou débrayé, si le temps le permet. Dans le cas des crevettes bouquets on cherchera les zones sablonneuses ou Sablo vaseuses avec quelques algues où  elles se cachent généralement.

Pensez en repartant à marquer l’emplacement GPS de vos casiers si vous en avez un, car si le lest est insuffisant ,vous risquez de les retrouver un peu plus loin surtout en cas de mauvais temps!

5)Relevage du casier

la récupération des 2 casiers est assez simple en arrivant sur le point on récupère le ou les fanions et on remonte le tout à bord. On peut relever les casiers tous les jours, ou les laisser travailler quelques jours jusqu’à une semaine .

 Il arrive fréquemment que l’on prenne dans le casier des crevettes roses et grises. La différence entre Les crevettes bouquets( roses) et les grises est aisément repérable : les crevettes grises ont le bout de la queue noire, alors que les crevettes bouquets sont complètement translucides. C’est à la cuisson qu’elles deviennent roses…

On retrouvera parfois dans le casier quelques petit crabes qui se seront faufilés , mais aussi des « loches » que vous pourrez utiliser comme appâts vivants pour pêcher le bar … Vous pouvez aussi utiliser les crevettes comme appâts pour la pêche, elles sont très efficaces pour le bar ou pour la dorade.

 

Si vous êtes dans une zone trop vaseuse les casiers s’ensableront  et ne seront plus opérants. Vous risquez alors de retrouver beaucoup de « bernard-l’ermite » dans votre casier et quasiment aucune crevette.il faut alors changer d’emplacement.

Au bout d’un certain temps les casiers peuvent se salir. Il est essentiel qu’il gardent « de l’air » pour continuer à attirer les crevettes. Dès que les parois se colmatent avec les algues qui s’accrochent inévitablement avec le temps,. ils ne sont plus opérants. Il faut alors effectuer un brossage en règle pour leur redonner un coup de jeune et les rendre pêchant à nouveau.

6) Cuisine

C’est la partie la plus simple :Mettre une poignée de gros sel par litre d’eau ou prendre de l’eau de mer, ajouter persil, laurier, oignon. Quand l’eau bout, jetez les crevettes vivantes. Les retirer quand elles remontent à la surface.au bout d’une minute. Faites les sécher sur un papier absorbant en les saupoudrant légèrement de sel.

Elle seront meilleure après quelques heures ou une nuit au réfrigérateur.

Puis dégustez les  avec du beurre salé et un petit verre de vin blanc.

Bon appétit….

la pêche aux casiers à la crevettes rose est une pêche amusante ,facile et respectueuse de l’environnement car vous remettez à l’eau vivant les espèces non désirées ou trop petites pour être conservées. Vous pourrez retrouver ainsi vos crevettes bouquets quelques mois ou quelques années plus tard ,car leur durée de vie peut atteindre 5 ans dans de bonnes conditions de température d’eau.

Laisser un commentaire