Pêche avec la lune

Quand et comment PECHER avec les phases de lune ? Faut il un calendrier lunaire à la pêche? quelle est l’influence de la lune sur les poissons? Ce sont les nombreuses questions que j’ai souvent négligées ces dernières années… auxquelles je vais essayer de vous apporter des réponses .

                                                                                 

 1) prise de conscience

Je préférais par commodité aller en mer lorsque je le souhaitais? ou quand j’en éprouvais le besoin. J’ai fait de nombreuses bredouilles retentissantes, jusqu’à ce que récemment je prenne conscience que nous dépendions entièrement des éléments qui nous entourent !

Pour aller à la pêche je prêtais attention au temps bien sûr, mais aussi en mer à l’influence des marées… j’avais du mal à comprendre que le poisson ne mordait pas alors que je pensais être au bon endroit, que les coefficients et les heures de la journée correspondaient à l’activité du poisson.

Après de nombreux Miles à tourner en mer, sans rien prendre, sans raison apparente, je pensais  que le poisson était absent, qu’il avait disparu des océans que la surpêche avait eu raison de toutes les espèces des océans ,  ou que l’appât ou le leurre que je présentais n’était pas au menu du jour, voire que j’étais nul…

j’ai voulu voir les choses sous un angle nouveau.

Je me suis rendu compte qu’à certains moments la frénésie alimentaire était importante sans comprendre pourquoi

Nuée de goélands au lever du soleil

C’est en voyant la lune un matin de pêche où je me suis levé avant l’aube (pour une fois, je sais j’en entends rire certains…) que j’ai pris conscience qu’elle pourrait peut-être avoir une influence sur l’humeur, des poissons… je le savais déjà pour nos conjointes ou conjoints…

J’ai fait des relevés des prises comme beaucoup d’entre vous et des recherches  pendant les différentes périodes l’année, et j’ai demandé à mes camarades de pêche d’en faire autant. Je me suis aperçu que les prises étaient plus importante à certaines périodes et heures, et que cela correspondait à certaines phases de lune. L’immense majorité de nos pêches fructueuses l’étaient sur des périodes de pêche très courtes.

C’est John Alden Knight, un pêcheur américain, qui a effectué des observations sur sa pêche dans les années 30  et qui a créé cette théorie qui semble toujours valable. Sur un échantillon de 200 prises, plus de 90% de celles-ci sont sur des périodes calculées par sa table Solunaire.

Ces derniers temps, j’ai donc  décidé de sortir uniquement lorsque les périodes étaient favorables pour la lune et le soleil (par flemme… j’avoue, tout d’abord…).

J’ai compris qu’elle correspondaient aussi à certains coefficients de marées. Je sais,La, à ce moment précis vous vous dites: ça y est on l’a perdu…

Mais ça marche! je suis convaincu que la pêche, en suivant les phases de lune, fonctionne. Tous les pêcheurs savent quels sont les moments les plus propices de la pêche!: quand les poissons sont actifs et se nourrissent. Cela a tendance à se produire à l’aube et au crépuscule. Mais pas seulement… En discutant avec mes amis, certains pêchant la nuit, ils se sont aperçus que le poisson à certains moments de la nuit était plus actif.

 

 

Mais ,  deux autres périodes clés de la journée sont essentielles et passent très souvent inaperçues. Le lever et le coucher de la lune. Effectivement, la lune a un effet sur les cycles de vie  entourant le plancton et les crustacés.et  sur les poissons fourrage que les carnassiers   chassent. En fait ,ces périodes de phases lunaire déclenchent l’activité des poissons.  La lune a donc une vrai une influence sur la pêche. Si vous choisissez les heures où le lever et le coucher du soleil et de la lune coïncident avec les phases de nouvelle ou de pleine lune, c’est presque le jackpot : vous augmenterez mécaniquement vos chances de prendre du poisson…

2) Comment Choisir le meilleur moment de pêche

Avec un peu d’habitude, ce n’est pas très compliqué. Il faut juste noter le moment où le soleil et la lune se lèveront et se coucheront lorsque vous irez à la pêche .Cela est valable aussi bien pour la mer que pour la pêche en eau douce. Les poissons seront plus actifs pendant une durée de 90 minutes autour de ces quatre événements quotidiens. Soit 45 minutes avant et après chaque.

Pêcher pendant ces quatre périodes vous permettra d’ augmenter vos prises. Alors préparez bien vos sorties, de manière à être au bord ou sur  l’eau les jours de nouvelle lune ou de pleine lune.Pensez à  utiliser ces période de plus forte activité et de mouvement des poissons pour améliorer la fréquence de vos prises.

Si, il vous faut choisir dans votre sortie de pêche entre le lever/coucher du soleil et le lever/coucher de la lune, (on ne peut pas toujours être la pêche),  choisissez toujours la lune, car c’est elle qui a la plus forte influence.

Les périodes les plus favorables à la prise de poissons sont les jours précédents la pleine lune et la nouvelle lune. En conséquence, les jours suivants la pleine lune quand à eux, sont les moins propices.vous retrouvez ces éléments dans l’exemple ci dessous.

 

 Pour plus de simplicité ,consultez les tables solunaires que l’on retrouve sur plusieurs sites  dont celui ci

3) les autres paramètres :

Si vous êtes convaincus, et que vous voulez utiliser les phases de lune, d’autres facteurs sont à prendre en considération :

   a)  la Météo

 

Les variations météorologiques violentes influent la façon dont les poissons se nourrissent. Les moments avant ou après le passage d’une tempête sont d’excellentes périodes. Toutefois,ayez à l’esprit que  si un front froid s’approche, les poissons s’enfonceront plus profondément dans l’eau et deviendront alors moins actif.

b) La pression atmosphérique : elle joue aussi sur l’humeur des poissons des poissons. Entre 1.010 HPa  (env 760mm mercure)  et 1.021 HPa, la pêche peut être très bonne. Les variations rapides ou brutales de pression atmosphériques  sont très  défavorables. En-deçà ou au-delà de ces valeurs, faites comme moi, restez au chaud à la maison…

Pensez à vérifier votre baromètre avant vos sorties de pêche  vous serez surpris de la coïncidence  !

c) la Saison

Les poissons  pendant les transitions saisonnières, on l’a remarqué sur toutes les techniques de pêche sont beaucoup plus actifs à cause de la reproduction et du réchauffement des eaux. Les migrations avant la fin de saison( comme les oiseaux) et la nécéssité de faire des réserves avant l’hiver . Les passages de l’hiver au printemps et de l’été à l’automne sont donc deux excellentes périodes de pêche.

Bref, la pêche n’est pas encore une science exacte, mais, on peut s’amuser en ayant des touches et parfois capturer de beaux poissons en suivant ces méthodes qui peuvent paraître surréalistes.

 C’est quand même réconfortant , et cela permet malgré la raréfaction du poisson de profiter des moments d’activité qu’il peut nous proposer, tout en profitant d’un joli clair de lune en Vendée…